• liana

réflexions sur une poignée de main

Récemment, j’ai raté la poignée de main que je voulais donner à un inconnu qui m’était présenté..j’ai souri et je me suis excusée et proposé de recommencer..

Banal, me direz vous, certes, mais toujours agaçant surtout lorsqu’on croit au vieil adage selon lequel c’est la première impression qui compte ! (il y aurait là aussi beaucoup de choses à dire, mais passons) .

D’autre part, j’ai toujours eu horreur de certaines poignées de main, molle, sans consistance ..La main qu'on vous laisse tomber dans la votre, tel (heu non..j’arrête là la comparaison sinon je verserai dans la scatologie), la main hyper contractée ou la poignée de main type « superman » (celle qui vous lamine les doigts, surtout quand vous avez des bagues)..et le top : la poignée de main alors que la personne regarde ailleurs (tout sauf vous), l’équivalent du « ca va ? » et hop, déjà parti avant que vous ayez pu répondre .

Sans parler de la poignée de main « ratée » normale..Trop longue ou trop courte, inconfortable… Bref le genre situation que l’on a tous vécu. Une poignée de main si l’on observe bien est un geste bio mécanique complexe et qui se conjugue, en plus, à un geste équivalent chez l’autre personne ; Cela me fait penser aux rendez vous orbitaux du programme spatial encore que dans ce cas de figure, les deux vaisseaux étaient synchronisés par le même cerveau (informatique bien sur ; si vous saviez tout ce que l’informatique doit à la conquête spatiale !) . Dans le processus d’une poignée de main, non seulement les pilotes sont différents mais en plus, les corps (et donc les moteurs et les circuits de navigation) sont différents. Le plus étonnant est qu’on en réussisse autant, sans trop y penser (merci monsieur l’inconscient..You are the best !).


Quelque part, donner une poignée de main à une personne c’est aller vers lui, jeter un pont, ouvrir un canal de communication « officiel » , visible et reconnu comme tel .


Donner une poignée de main, c’est d’abord un positionnement spatial me direz vous..C’est aussi une masse d’information (langage non verbal) en provenance de l’Autre. Certes, il faut déjà repérer la main de l’autre dans l’espace.. (avec un préalable : quelle main donne t’il ? cela ne vous est jamais arrivé de vous sentir bête lorsque, pour une raison ou une autre, on vous tend la main gauche alors que vous avez déjà initié le mouvement de votre dextre ?? Moi si !).

C’est ensuite une question de timing..Main en retard, en avance, voir main tendue alors que l’autre a les siennes occupées, l’obligeant à des contorsions (souvent risquées, pensez aux fumeurs amateurs de café…) ou à un nouvel essai, dans des conditions plus propices ..C’est atrocement gênant .

Il faut aussi de l’intention (il existe des gens qui ne serrent pas les mains ou à contre cœur..parce qu’ils y sont obligés).. Que faire lorsqu’on se retrouve la main tendue alors que l’autre reste les mains dans les poches ? Heuuuuu..Beau temps, n’est ce pas..mais cela risque de se gâter..C’est parfois humiliant, non ? En général, je regarde ostensiblement dans ma main voir si par hasard …..Non, je n’ai pas encore été jusqu’à la renifler, mais parfois…).

Je vais faire un aparté socio-historique : la poignée de main est un geste culturel (certaines cultures ne la pratiquent pas ..Elle peut parfois être considérée comme malpolie, voir incongrue). La poignée de main est surtout un geste de paranoia : originellement elle servait à vérifier que l’autre n’avait pas d’arme (et à contrôler la main droite – 90% des personnes sont droitières – d’un inconnu). Je clos l’aparté (rappelez vous pour comprendre une chose, cherchez le contexte originel).

Tout cela nous amène à la gestion du temps et de l’espace, au mouvement (ah mes reflexes d’aikidoka) et à l’intention. A l’attention aussi peut être ! Comment donnez vous une poignée de main ? Votre main sort elle de votre espace intime ou este t’elle proche de votre corps, obligeant l’autre à venir la chercher ? Votre main se trouve t’elle un peu sur le coté ou dans votre ligne directrice (ligne de force) ? La projetez vous en avant telle un épieu ou bien a-t-elle un mouvement plus lent, posé ? Regardez vous les mains, le visage de l’autre ou ailleurs ? Faites vous attention au contact, à la pression ?


Pffff..Avec toutes ces questions, je réalise une « ratification » (terme d’hypnose visant à attirer l’attention sur un mouvement ou une sensation de façon à le faire prendre en compte, à le sortir des brumes de l’inconscient pour l’amener dans la lumière de la vigilance et que l’on peut ensuite utiliser pour renforcer l’apprentissage)..c’était (notez le passé) si simple de donner une poignée de main..Désormais (du moins pendant quelque temps), vous allez avoir votre attention posée sur ce geste SI simple !


Jusque là , je me suis bornée à commenter le mouvement horizontal : (la main se meut dans l’espace, pouce vers le haut et en général, c’est dans cette position que la rencontre (le rendez vous orbital !) a lieu (top..houston ? eagle has landed ! et au fond de votre esprit, toute une salle de techniciens est en délire, criant, applaudissant et se congratulant !) …Mais, mais dans certains cas, volontaire ou non (conscient ou non, that is the question), à ce mouvement s’ajoute une rotation dans le plan vertical..Ah ah !


Sachez que cette facétie peut très bien ne pas en être une, mais une volonté délibérée d’imposer une domination psychologique (observez les hommes politiques !) . le fait de vouloir mettre la main sur l’autre (paume vers le bas) est signe d’une volonté de domination Mais que faire lorsque la poignée de main devient « bras de fer » ? Aaaah, bonne question..

Et si vous vous déplaciez latéralement à l’autre, allant vous mettre sur sa droite, pour paraitre à sa gauche pour les observateurs, ce qui va l’obliger à montrer sa ligne centrale (perturbation garantie dans son mental) .

Vous pouvez aussi, plus finement, mettre les deux mains (signe de soutien, de réconfort ce qui fera paraitre l’autre en situation de faiblesse)..

Il existe des tas d’écrits (ou de vidéos) sur le sujet mais je choisis d’en rester là ..Je désirais simplement attirer votre attention sur ce geste si quotidien, si simple (et si lourd de signification), si révélateur .

En résumé, soignez vos poignées de main. .Soyez présent dans le mouvement ! Vous le ratez ? Gênant mais pas mortel si l’intention y était..il y a toujours moyen de récupérer une erreur commise de bonne Foi et quelque part, le fait de ratifier le raté (en faisant preuve d’humour et en souriant) et de le corriger permettra de faire comprendre l’importance que vous accordez à ce geste et donc à l’AUTRE.


Et si nous passions au « bisou » ????.. Une prochaine fois, promis !

0 vue

Posts récents

Voir tout

De la reprise du sport

Lorsque des personnes me disent qu'elles aimeraient faire (ou reprendre) du sport, je leur demande toujours « Pourquoi ? »..Quelle est leur motivation ? A fortiori lorsque la demande initiale est suiv

Cours de Self Defense

Parce que savoir se défendre face à une agression physique (qui, d’ailleurs, peut être précédée d’une agression verbale) n’implique pas pour autant devenir une masse de muscles, voir une boule d’agre

Les Gardiens du Seuil

Bonjour à toutes et tous J’aimerai vous parler brièvement des travaux de Joseph Campbell sur les mythes, de son influence sur les scenarios de film (surtout hollywoodiens d’ailleurs) et ses prolongem

Nos Clients :

​© 2017 par LD.

Créé avec Wix.com