• liana

médecine alternative ou complémentaire ?

Souvent, je ris (de me vois si belle en ce miroir – nan quand même pas !) de voir le terme de « médecine alternative » associé à des périmètres médicaux ou paramédicaux remontant à l’Antiquité, bien avant la médecine chimique (disons moléculaire) occidentale (ah oui il ne faut pas l’oublier cette distinction. La médecine occidentale en opposition à la médecine orientale ; la médecine dite « scientifique » et la médecine « ésotérique »..oui je sais, je caricature !).


Saviez-vous que dans la médecine chinoise, le docteur n’est payé que tant que le patient est en bonne santé ? et non payé pendant le temps ou le patient est malade ? 9à c’est de la motivation !

Concept intéressant cette médecine préventive J

Revenons à notre courant..Alternatif !


Alternative ! Binaire comme choix, non ? L’un ou l’Autre ! Blanc ou Noir ! Dichotomique !


Personnellement, je dirais plutôt « complémentaire » car après tout, les deux types ont fait leurs preuves dans des domaines différents et non exclusifs. Complémentaire parce qu’aux soins, ces médecines « alternatives » (donc) apportent du Bien Etre qui ne peut qu’amplifier les effets . Je le dis souvent, le mental est essentiel dans toute guérison.

Par contre, tout doit être dans la mesure et chaque champ doit respecter l’autre. Chaque champ doit reconnaitre ses limites et les apports de l’autre. Avec un seul credo : la santé du patient avant tout !


Je n’hésite pas en tant qu’hypnotherapeuthe ou coach à renvoyer mon patient chez un généraliste ou un spécialiste si j’estime que le besoin (la nécessité ?) s’en fait sentir…Pour le patient et pour moi..

Je travaille plus sereinement si je sais que certaines pathologies, sur lesquelles je ne peux rien, sont suivies et gérées par ailleurs. Et ce même si le patient est venu me voir pour éviter la médecine « officielle »…Le plus souvent en dernier recours, après que tout le reste ait échoué..

Mais bon, je me crispe dès que j’entends le "j’ai tout essayé. Vous êtes mon dernier recours ! » et je refrène à chaque fois un recadrage style « tout essayé, vraiment tout ? « pour éviter la litanie des échecs, action qui souvent est le reflet d’une prophétie auto réalisatrice de nouvel échec (Je parlerai un jour des consultations ayant pour objectif le non changement)


Oups ! Qu’ai-je dit là ? la médecine « officielle » ? Lol – Ces querelles entre domaines médicaux et paramédicaux me font penser aux guerres de Religion, chacun des camps clamant détenir la Vérité, Celle qui Sauve, la Seule et Unique. Hors la Vérité est changeante et porte de multiples visages.


La Médecine, une religion avec son clergé (les généralistes, les spécialistes qui se multiplient de plus en plus, les pharmaciens), leurs rites (dont l’ordonnance), leur message (leurs prêches, leurs sermons, leurs Mystères, leurs revues…), leur langage (incompréhensible aux non-initiés)…Huuummm, à méditer tout çà ..On verra çà dans un autre billet, un jour…

0 vue

Nos Clients :

​© 2017 par LD.

Créé avec Wix.com