• liana

Bon comportement, mauvais comportement ?

Bon ou mauvais comportement ?

Ah vaste sujet…comme disait l’autre. Cet inconnu si souvent cité et par là même reconnu !


Je fais çà ..est ce un mauvais comportement ?

Ex : fumer, boire, piquer des crises de colère, être jaloux…

Rassurez vous : il n’existe pas de bon ou mauvais comportement, simplement des comportements inadaptés au contexte !


Par exemple : manger avec les doigts passe très mal au Fouquet’s mais fait partie des habitudes de certains pays..et manger les frites avec les doigts est culturellement accepté, non ? ah damned ! moi j'adore al faire en les trempant dans la mayo

:)

Tout comme roter ! On va vous fusiller du regard en France alors qu'il s'agit d'un compliment à l'hôte dans certains pays..


Ok, certes, frapper quelqu’un à mort.. Encore que dans certains cas, on vous décernera une médaille pour l’avoir fait (si ; si..çà s’appelle la guerre. Vous savez le jeu sanglant que les hommes (et les femmes) se livrent, aux règles édictées par quelques-uns au détriment de beaucoup !

Cynique moi ? A peine ! mais revenons à nos moutons bêlants ..pardon, à nos comportements habituels, usuels, dans un contexte général de société policée (ni politisée, ni policière..je précise).


Un comportement donné est la seule réponse qu’un individu a pu donner dans un contexte precis, et dans des circonstances précises., à un certain moment.

Derrière un comportement il existe toujours un objectif apparent et un caché (dont même l’acteur n’ pas forcement conscience) appelé en PNL « l’intention positive », qui pour unique et ultime but de nous protéger..


Fumer a obéi, à un moment donné de la vie du fumeur, à une intention positive : se détendre, se faire accepter socialement..

Boire ? idem

Piquer des crises de colère ? être jaloux ? idem ? se mettre dans des situations dangereuses ?

Frapper quelqu’un ? oui si nous agissons en légitime défense ..


Par contre, désormais, cette solution, valable à un moment donné et dans des circonstances données, ne l’est plus ! et devient un problème !


Pire, si cette solution a fonctionné, notre esprit se rebelle à l’idée de l’abandonner, par besoin de sécurité d’abord et puis parce qu’il faut bien le dire, changer demande de l’énergie et que notre cerveau fonctionne ( toujours) en mode d’économie d’énergie.


En fait il faut découvrir l’intention positive (et elle se cache bien la rusée mâtine, sans compter l’existence du besoin de cohérence de l’humain qui va l’amener à trouver des tas de justifications à posteriori) et trouver un nouveau comportement, en cohérence avec cette intention, plus adaptée à notre écologie. Et à celle des autres !


Pas si facile ! Pas facile du tout, quoiqu'on en dise !


Donc si vous voulez changer de comportement, cherchez l’intention positive. Un conseil, cherchez dans vos souvenirs. Dans la première itération de ce comportement que vous considérez désormais comme nocif . Revenez aux sources !


Que faisiez-vous ? ou étiez-vous ? avec qui ? qu’avez-vous fait ? ressenti ? pensé ?

Et ne dites pas que vous l’avez oublié ! c’est quelque part en vous..


On n’oublie jamais la première fois, simplement on l’oblitère !


Bonne reflexion

0 vue

Nos Clients :

​© 2017 par LD.

Créé avec Wix.com